Syndrome de Pancoast-Tobias

Sommaire

Le syndrome de Pancoast-Tobias est un ensemble de symptômes souvent révélateurs d'une atteinte maligne (cancéreuse) du haut des poumons. Dans la plupart des cas, la masse tumorale comprime les structures annexes du poumon et provoque de vives douleurs thoraciques mais aussi au niveau des membres supérieurs.

Qu'est-ce que le syndrome de Pancoast-Tobias ?

Le syndrome de Pancoast-Tobias a été décrit pour la première fois au milieu du XIXe siècle, puis il fut étudié au début des années 30 par le docteur Tobias.

Il s'agit d'un ensemble de symptômes liés à une masse se plaçant à l'apex du poumon. Cette masse, souvent cancéreuse, en grossissant, comprime les structures anatomiques sous-jacentes et provoque des symptômes comme des douleurs thoraciques, une fonte musculaire des membres supérieurs ou des paralysies.

Symptômes du syndrome de Pancoast-Tobias

Les symptômes de cette affection peuvent se classer en trois catégories.

Ils ne sont pas forcément tous présents, et les patients peuvent présenter des symptômes variés qui peuvent faire penser à des infections pulmonaires, par exemple.

Symptômes caractéristiques d'une tumeur bronchique

Certains symptômes sont souvent retrouvés dans les tumeurs bronchiques comme, par exemple, une toux accompagnée de sang (hémoptysie), une altération générale de l'état de santé, un amaigrissement ou des difficultés respiratoires (dyspnée).

Symptômes particuliers au syndrome de Pancoast-Tobias

Certains symptômes sont retrouvés dans le syndrome de Pancoast-Tobias. Les douleurs thoraciques représentent le symptôme le plus fréquent. On peut également citer une diminution de la masse musculaire ou une paralysie des membres supérieurs.

Syndrome de Claude Bernard Horner

Il s'agit d'un ensemble de signes cliniques pouvant être retrouvés dans le syndrome de Pancoast-Tobias. Ces signes comprennent un myosis (rétractation de la pupille), une ptosis (affaissement de la paupière) et une endophtalmie (enfoncement de l’œil).

Syndrome de Pancoast-Tobias : comment peut-on poser le diagnostic ?

Le diagnostic du syndrome de Pancoast-Tobias est délicat à poser. En effet, les premiers symptômes ne sont pas forcément ceux d'un cancer bronchique classique.

L'examen radiologique et la fibroscopie bronchique peuvent ne pas se révéler probants car la tumeur grossit en périphérie du poumon. L'élément diagnostic le plus important repose donc sur une ponction percutanée thoracique qui permet de confirmer à 95 % le diagnostic.

L'IRM et la tomodensitométrie sont également des examens permettant d'étudier plus finement les structures touchées.

Traitement du syndrome de Pancoast-Tobias

Le traitement de référence est l'exérèse (ou ablation) chirurgicale, accompagnée d'une radiothérapie ou d'une chimiothérapie.

Quand la tumeur est encore petite, le traitement est efficace. Les récidives peuvent être locales. Il faut donc suivre très précisément le patient pendant plusieurs années.

Prévention du syndrome de Pancoast-Tobias

Le type de cancer bronchique à l'origine de la majeure partie du syndrome de Pancoast-Tobias est relativement rare.

Il s'agit le plus souvent d'un adénocarcinome. Il touche généralement les hommes de plus de 50 ans, fumeurs. Ce cancer peut se développer à la suite d'un autre cancer bronchique ou plus rarement des années après des infections graves des poumons.

À noter : un dépistage systématique de ce type de cancer dans les populations à risque pourrait améliorer grandement le diagnostic et permettre aux traitements d'être plus efficaces et aux séquelles d'être moins importantes.

Syndrome de Pancoast-Tobias : quel pronostic ?

Le pronostic du syndrome de Pancoast-Tobias est fonction du stade auquel le cancer est diagnostiqué. En fonction des caractéristiques de la tumeur, celle-ci est classée selon une échelle.

Si la tumeur est diagnostiquée quand elle n'est pas encore trop grande, le traitement est en général efficace et les rémissions possibles. Cependant, quand la tumeur a pris une place importante, les traitements doivent être plus agressifs et les séquelles peuvent apparaître.

Ces pros peuvent vous aider